Les conseils d'Hello Beauté pour se débarrasser de l'acné

Venir à bout de l'acné est souvent un véritable parcours du combattant. Hello Beauté vous donne ses conseils pour sortir victorieux de la bataille et faire disparaître les boutons disgracieux.

Ô acné ! Comment ne pas évoquer ton nom sans une certaine amertume dans la voix et dans les souvenirs (pour tous ceux qui en ont réchappé) ? Il faut bien avouer que l'adolescence n'est pas souvent synonyme de petits poneys et d'arc-en-ciel, mais parfois, la Nature en rajoute une couche (plus ou moins épaisse).

 

Cette couche, vous l'aurez compris, c'est l'acné

 

Bon, laissons la poésie de côté et parlons sérieusement : l'acné est une maladie de la peau qui touche 90 % des adolescents et 40 % des femmes. Malheureusement, elle ne disparaît pas toujours une fois l'âge adulte libérateur arrivé. 

 

Illustration acné, style Lichtenstein

Source : Emmanuel Laflamme

 

L'origine du mal

 

Pour bien comprendre comment certains gestes et traitements peuvent avoir, ou non, un effet sur le développement de l'acné, il faut d'abord en comprendre son origine.

 

Concrètement, les fluctuations hormonales (à l'adolescence, mais également lors de la prise ou de l'arrêt de la pilule, de la grossesse, des règles, de la ménopause chez les femmes - oui, on peut crier à l'injustice) augmentent la production de sébum et provoquent la multiplication des cellules des glandes sébacées à l'origine de cette sécrétion.

 

Cette accumulation de matière a pour conséquence fâcheuse de boucher la sortie des glandes, qui vont alors s'infecter suite à l'accumulation de bactéries et créer les si particuliers boutons d'acné .

 

Voilà pour la partie technique. 

 

Des traitements classiques lourds

 

Le nom qui revient le plus souvent quand il s'agit de soigner l'acné est le « peroxyde de benzoyle », qui a la particularité d'avoir une forte action antibactérienne. Ce type de traitement, dit classique, à appliquer directement sur la peau a l'inconvénient d'assécher et d'irriter la peau. Ces crèmes peuvent également être accompagnées, dans certains cas, de cures d'antibiotiques pendant plusieurs mois. Dans tous les cas, plusieurs longs mois doivent passer avant qu'une potentielle amélioration ne soit à constater.


L'isotrétinoïne (un dérivé de la vitamine A), commercialisée et plus connue sous le nom de Roaccutane, est prescrite dans les cas sévères d'acné. À cause de ses effets indésirables (sécheresse de la peau, aggravation transitoire de l'acné en début de traitement, signes de dépression), seuls ses génériques sont encore vendus et font l'objet d'une surveillance accrue de l'Afssaps (l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). 

 

Crème contre l'acné

Les traitements classiques se présentent souvent sous forme de crème  -  © Budimir Jevtic - Fotolia.com

 

Quand on sait que l'acné a très souvent des répercussions psychologiques et sociales sur les personnes en souffrant, ce type de traitement peut être compliqué à mettre en place, ou au contraire, être utilisé abusivement. 

 

Limiter la casse avec des gestes simples

 

Face à la lourdeur de ces traitements, des solutions alternatives ou complémentaires existent. Il est possible de garder la situation sous contrôle grâce à des gestes simples, mais auxquels il faut absolument se tenir. Petit mémo à apprendre par cœur sous peine d'explosions boutonneuses (imaginez-vous...) : 

 

  • Le visage doit être nettoyé matin et soir (dépassez la flemme de la fin de journée) avec un savon doux (surgras avec un faible pH). Et c'est tout ! L'acné n'est pas synonyme de saleté et trop se laver la peau (notamment le visage) aurait l'effet inverse de celui espéré : une surproduction de sébum et donc, si vous suivez bien, une surproduction de boutons. 
  • Pour le démaquillage, préférer des produits « non comédogènes » à base d'eau. Traduction : qui ne provoquent pas d'accumulation de sébum (c'est un peu ce qu'on cherche à éviter).
  • Ne surtout pas se gratter ou toucher ses boutons, cela ne ferait que répandre les bactéries à la surface de la peau et celles-ci n'attendant qu'une chose : créer de nouveaux boutons.
  • Beaucoup d'idées reçues circulent sur l'effet bénéfique du soleil sur l'acné. Clairement, celles-ci n'ont pas lieu d'être, fuyez toute exposition au soleil si vous n'êtes pas adéquatement protégé avec un écran total non comédogène. Et ne vous fiez pas à l'amélioration illusoire des premiers moments. L'acné n'en reviendra que plus fort ! Vigilance triplée si vous prenez un traitement contre l'acné (réactions cutanées à prévoir sinon).
  • Enfin, avoir un rythme de vie serein, ne pas être (trop) stressé et avoir une alimentation saine et équilibrée ne peut que jouer en votre faveur.

 

Nettoyage de la peau

Source : carolinereceveurandco.com

 

Alimentation et acné : le débat est ouvert ! 

 

Impossible de s'intéresser à l'acné sans croiser le chemin du débat concernant l'effet de l'alimentation sur elle. Entre des scientifiques sceptiques et des blogueurs qui hurlent aux produits miracles, on peut s'y perdre. Je me suis donc permise de faire le tri pour vous.


Si le fait qu'une certaine alimentation pourrait favoriser l'acné est un mythe (aucun lien scientifique n'ayant jamais été établi), une alimentation saine peut avoir des bénéfices. Les propriétés de certains aliments peuvent se révéler très utiles dans la lutte contre l'acné. 

 

C'est ce style d'alimentation que prône le site Beauté Pure, à travers une méthode en 7 étapes qui vise à adopter une alimentation et un mode de vie plus sains. Ceci afin d'avoir une peau en meilleure santé et donc, de moins tendre la perche à la prolifération acnéique. Mais rappelez-vous, à l'adolescence l'acné est hormonale et l'alimentation ne peut donc pas tout régler !


Cependant des aliments peuvent vous aider à limiter votre acné, ainsi que de bons comportements alimentaires : 

  • Le premier réflexe à adopter est de choisir des aliments avec un faible indice glycémique (IG). Manger trop sucré n'est pas bon pour la peau.
  • Abuser des fruits et légumes : encore une fois, ça ne peut vous faire que du bien !
  • Chez certaines personnes (pas tout le monde), le lait peut favoriser l'apparition ou la persistance de l'acné.  Les oméga-6 qu'ils contiennent pourraient aggraver l'état inflammatoire de la peau. Limiter la consommation laitière pourra donc, dans certains cas, favoriser la diminution de l'acné comme n'avoir aucun effet. À vous de tester !
  • D'autres aliments, appliqués sur la peau, sont réputés efficaces : c'est le cas du jus de citron, de la tomate et de l'oignon. Alors on se tartine le visage et on attend que la nature fasse des miracles. 

 

Comme vous le voyez, on retrouve les mêmes conseils que ceux énoncés pour favoriser une alimentation saine. 

 

Les fruits sont bons pour la peau.

Source : blonde-and-brune-addicts.blogspot.fr

 

Des produits naturels peuvent également être de fidèles alliés dans votre croisade anti-acné 

 

  • L'arbre à thé, sous forme d'huile essentielle, est l'un des remèdes les plus utilisés contre l'acné. En effet, celui-ci a les mêmes caractéristiques et capacités que le peroxyde de benzoyle (dont on a parlé plus haut).
  • La bergamote, à ne pas utiliser massivement (car elle pigmente la peau) possède des propriétés antiseptiques et régénératrices des tissus de la peau. Les bactéries à l'origine de l'acné sont donc beaucoup moins à l'aise !
  • Pour les peaux grasses (passez votre chemin si votre peau est sèche), le bois de rose est idéal. Il diminue la production de sébum (si vous avez tout lu, vous comprendrez pourquoi c'est génial) et a, en plus, des propriétés antibactériennes et cicatrisantes. Il régénère la peau et aura la bonne idée d'atténuer les traces laissées par les boutons.
  • Vous pouvez, enfin, faire des masques d'argile verte (la mélanger à de l'eau tiède) ou des bains de vapeurs faciaux (tête penchée et recouverte d'une serviette de bain au dessus d'un bol rempli d'eau chaude). Après la bain, frottez-vous doucement la peau avec des glaçons (oui c'est sérieux).

 

Masque à l'argile verte

Les masques à l'argile verte sont réputés efficaces contre l'acné  -  topsante.com

 

Dans tous les cas, consultez un dermatologue ou un spécialiste de la santé avant de commencer ou d'arrêter un traitement. Chaque peau est unique et va réagir à sa manière aux différents produits. Alors prudence et respectez-vous. Courage ! 

 

Connaissiez-vous ces remèdes contre l'acné ?

Partager cet article

Commentaires

Estelle  le http://bliesmendippure.net

coucou tout le monde je suis esthéticienne, et je conseil à toutes les personnes qui souffre d'acné d'arrêter definitivement d'utiliser l'eau du robinet, mais plutot de l'eau de rinçage 100 % pure jetez un coup d'oeil sur ce site : www.bliesmendippure.net

James  le http://cialishgcanada.com/

Howdy! I basically would like to give a huge thumbs up for the good data you've got here on this post. I will probably be coming once again to your weblog for far more soon.

Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.